Ligne de vie

Ça commence par les ballons, les bulles de savon, voire une glace à l’eau
pour les petits chanceux comme moi; et plus loin au bout du chemin, pour ceux qui ont perdu des yeux leur enfance,. ceux pas comme moi donc,  Ha, la vie est bien foutue en fait, si l’on n’a pas compris encore, on repasse toujours comme un vol d’alouette… Ha bin non, vous ne pouvez plus imaginer même ce piaf qui, plus il monte en spirale, plus il chante… C’est fini tout ça, il n’y en a plus, ma chance, c’est que l’on aie pu me montrer et le ramage et le plumage, d’avoir gouté aux jouets et aux jeux innocents. Bon sinon, c’est tout droit en fait. Circulez.

©MOI-2019

Servitude

Dans le cas des marées et autres forces, Monsieur Étienne de La Boétie n’y pourrait rien. Une servitude toute involontaire, Impossible de se soustraire à toutes ces lois cosmiques. La science politique devrait aller dans ce même alignement des vertus cosmiques, mais la marchandise dérègle tout. Ni dieu ni maître au désespoir et aux tourments d’Isaac Newton se demandant en prenant une pomme sur la tête, oui j’ai des références scientifiques discutables, toujours est il que ce bon Isaac croyant comme pas deux, se demanda en découvrant une loi, qui avait bien pu l’écrire, et en avant les croyances… Ni dieu, ni maître… Ni personne. Rien le néant.. Y’a personne là haut.

©Moi-2019

Le jour se lève

Flâner dans Paris est déjà une expérience poétique en soi. Chaque rue restez-y statiques un instant, il se passera un événement inédit, et ayez l’audace de saisir ce qui vous passe par la tête , mais ce qui est capté n’est pas sur l’image, du hors champ, de l’indicible. Je ne sais même plus où se trouve ce bout de rue, oui parce que le négatif doit encore rester caché et l’oublier, et quand on le ressort, le révélateur et le fixateur font remonter à la surface l’humeur, dans laquelle vous étiez.
La photo sert à ça. Aussi abstraite que la musique, vous invite à entrer dans ces appartements par les fenêtres à pousser les portes, l’histoire se construit sur une seule image fixe. Le cinéma c’est un point de vue, ici il n’y en en a qu’un seul, la première phrase un peu orientée, voulez-vous raconter, ce qu’en 1792 cachait ce 74 ? Mademoiselle Marie Marguerite Charlotte de Robespierre ? Non, ce n’était pas cette adresse, plutôt rue Florentin, ou est-ce M. Savalette de Lange le gardé du trésor Royal , qui finit son existence caché et habillé en femme, que l’on découvrit mort(e). L’histoire se révèle plus riche que la fiction., mais encore peut être un décor d’un film Carné ? A votre guise.

 

®Moi-2019