Les dimanches d’un bourgeois de Paris

Il  me revient les grandes phrases de Warren Buffet « C’est une guerre de classes, et c’est ma classe qui est en train de gagner ».  Tiens, je croyais que ce truc de classes était le monopole des crypto-cocos. Ah ! De la rive droite de la Seine, de ses courbes, de ses boucles et méandres, me voici près de Lubrizol-sur-Seine. En voilà une idée, moi qui aime les rivages impressionnistes, de la même rive droite de la mairie de Paris du président Chirac, et son « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ».

La rive droite de la Seine qui m’emmenait d’abord samedi à la Fondation Henri Cartier Bresson, ah oui – il photographie la Chine de Mao – et je me retrouve ensuite près du Seveso rouennais du libéral Warren Buffet. ll devient compliqué de se vouer à un saint timonier aussi libéral que socialiste, les absolustistes ne manquent pas de méthodes. Mais quelles méthodes ? Ah  oui. Moi, en ce qui me concerne sur ce sujet, je suis cerné par des représentants raisonnables non pas politiques qui eux maintenant avant que je ne l’ouvre, me refilent des livres à ouvrir d’abord : la méthode à René.

Mes dimanches d’un bourgeois de Paris me font flâner plus loin désormais le long de la rive droite de la seine, Monet et Flaubert, bientôt Giverny, me voilà depuis le cœur de Paris, de la place Dauphine par Saint Lazare l’ami de Jésus, la prison de la terreur ou hôpital bref ce qui vous plaira, guidé par Lantier, sa Lison ou une Pacific 231  et plus loin au bout Pierre et Jean du Havre.  Une lutte entre l’art et l’industrie, entre la liberté et l’asservissement… Toujours le même bras de fer depuis tout ce temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.