Photo De Classes

IMG_20190518_112210

Je tombe sur une photo de ma classe de CE1, la mixité ? Que des garçons… Que des blancs, houlà, il y a bien sur les bronzés de service qui vivent encore dans les bidonvilles de Puteaux (92). Ha ? Je croyais que tout était si magnifique dans ces années 70, la croissance tout çà, la douceur de vivre ? J’ai encore entendu et venant du milieu artistique, pourtant au dessus de tout non, bien pensance inside ?  « Les tchèques ? Un peuple qui n’a pas été souillé ». Oléééé !

En revenant à la photo de ma classe, on peut aussi y aller dans la particularité de ces petits garçons à tête blonde mais pas que et reconnaître celui qui s’est suicidé, sans qu’on ne sache vraiment pourquoi, l’homosexualité dit-on, ou encore, celui qui est devenu violeur, un arabe vous m’direz… ha pourtant Papa est breton même si maman est algérienne, mais au fait l’Algérie avant… Bin le 92 c’était Oran, et 93 Constantine, les numéro départements, attribués ensuite, hauts de seine et seine saint denis. ca devrait plaire ça c’est bon pour la facosphère ça… 91 ? Alger… Même si à l’époque, il faut remettre dans son contexte comme on dit toujours, l’Algérie n’est plus française, bon bref, On est pas tous un peu français … quand un p’tit peu même carrément non ? La majorité silencieuse, disparu dans les boulots obscurs du tertiaire, Une mixité plus verticale qu’horizontale encore dans cette école publique des années 70. La vraie mixité donc, celle des classes.

Les camarades de classe, ( NDLR houla doucement le coco entendez collègue d’école) pour moi vivaient aussi bien donc dans le bidonville du pont de Puteaux en l’attente d’un logement, que dans les vieilles baraques insalubres d’un monde ouvrier finissant d’essorer en révant au club méditerranée et au camping caravaning d’Aout. Mais aussi les bourgeois des beaux quartiers, fils de comédien, plus que connu, oui le fils était dans l’école publique, celui qui était au piano, et celui le plus important qui avait le ballon de foot. Oui même sur les terrains de football de fortune, du bois de Boulogne, on se croisait. Heu les HLM c’était le temps des grandes familles, douze enfants, les FMA obtenant de plus en  pllus des HLM non sans mal, aussi au fur et à mesure que le « français » accédait lui à la propriété !! Haaaaa la propriété, vertu parmi toutes les vertus. Pendant ce temps les cars qui partaient pour les usines, d’ailleurs gentiment affrétés par le gentil patron, étaient « remplis » surtout d’habitants des quartiers pauvres de la ville. Aujourd’hui « gentrifié » en joli centre ville pour bobo qui aiment chier bio.

En suite ua C.E.S,  Les juifs et la kippa bien sur, les cambodgiens, qui intégraient les classes, les ivoiriens, oui la mixité colorée arrive de plus en plus, mais c’est la mixité de classe qui fait le plus défaut, devant cette horde de mulâtre et autre indigènes, les familles françaises effrayées ont pu fuir leur responsabilité du vivre ensemble. Rappelez la belle manif sous Mitterrand, un genou à terre, une génuflexion vers l’école privée, et c’est parti. La médecine, libre, l’école libre, on dit pour tous aujourd’hui…

Tous ? Tout le monde est coupable d’avoir laissé grandir ce monde sur lequel tout le monde crache pourtant, ce n’est pas celui que vous vouliez ? Ils ne sont pas contents… Le p’tit boulot, la ‘ptite bagnole, la p’tite bonne femme qui grossit comme le compte en banque : COLLABOS ! Tout le monde est responsable de ce communautarisme hitec, fascismes et antisémites à l’envi. Oui criez, vous avez déjà peur. Peur de sa lâcheté, en rêvant d’un retour de l’autorité. celle de Vichy, celle de Munich, de Madrid, de Rome? Salauds ! Vous êtes des salauds. Le règne des lettres anonymes est de retour, celui des tondeuses ne va pas tarder celui de la lâcheté populaire, les dieux ont soifs disaient Anatole France. Sentez cette pépie, cette sécheresse revenir, monter, en pensant que le nationalisme va étancher la soif des moralistes, . Salauds, vous laissez faire. Ne croyez que ça bouge, non ce qui gronde c’est l’ignorance rien, Il faut un peu de lacrymogènes pour sortir quelques larmes de ce monde sec et aride.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.